Comment est calculée la cote d’un artiste ?

Sur le marché de l’art, connaitre les cotes des artistes aide beaucoup dans l’achat de leurs œuvres. Reflet du marché, elles les aident à estimer raisonnablement le prix d’un ouvrage. Mais comment sont-elles calculées ? Pour vous aider à mieux comprendre le sujet, voici quelques variables qui influent sur l’appréciation.

Son profil

La notoriété artistique et médiatique est un critère important pour évaluer la cote d’un artiste. Les organismes spécialisés dans cet exercice se basent avant tout sur l’attrait du public pour ses œuvres pour le coter. Ne reflétant pas toujours la qualité d’un tableau ou d’une sculpture, la cotation de son auteur dépend en partie de la reconnaissance de son travail. Autrement dit, sa notoriété se mesure selon la renommée et le nombre de ses collectionneurs. Plus les collectionneurs de renom s’arrachent les œuvres d’un peintre, plus leurs prix s’envoleront.

En outre, le nombre d’expositions auxquelles le créateur d’un chef-d’œuvre a participé pèse également dans la balance, surtout si les expositions se déroulent dans des galeries, fondations ou musées célèbres.

Les caractéristiques de l’œuvre

Les professionnels de l’art prennent aussi en compte les caractéristiques de l’ouvrage pour déterminer la cote d’un artiste. Sur ce point, la rareté joue un rôle considérable dans le prix d’une peinture, une statue ou toute œuvre d’art. Sur le marché, cela s’avère logique compte tenu du système de l’offre et de la demande.

Dans le même ordre d’idée, les experts apprécient également un ouvrage en fonction de la technique et des matériaux utilisés. À titre d’exemple, la technique la plus complexe et la plus utilisée dans la réalisation d’une toile reste la peinture à l’huile. Cela explique pourquoi les peintres qui maîtrisent cette technique sont plus cotés sur le marché de l’art.

Les résultats dans le second marché

Les résultats lors des ventes aux enchères constituent une base fiable pour coter l’auteur d’un ouvrage. Calculée sur la base du prix marteau, la cote d’un artiste désigne en ce sens la fourchette d’appréciation de ses œuvres lors de la vente. Elle désigne la valeur située entre l’estimation haute et l’estimation basse en dessous de laquelle le tableau ne sera pas vendu. Les artistes se voient dès lors attribuer un chiffre à chaque toile vendue. Toutefois, les cotes ne concernent en général que les résultats des plus grandes ventes. Avec le concours des autres variables, ces résultats permettent d’établir la « cotation officielle », différente des cotes en galerie ou en foire.

Acheter une œuvre d’Art sur internet : comment éviter les arnaques ?
Qui sont les acheteurs d’Art ?