Bernard Buffet : cet artiste aussi populaire que mal aimé…

Bernard Buffet est un peintre français qui a réalisé plus de 8 000 œuvres au cours de sa carrière. L’artiste a connu un destin assez particulier. Il a atteint la gloire dès son plus jeune âge, mais sera vite pris dans le tourbillon de la célébrité. Le parcours de Bernard Buffet n’a pas toujours été rose.

Biographie de l’artiste

Buffet fait partie des plus grands peintres expressionnistes contemporains de son époque. Fils de Charles et Blanche Buffet, il est né à Paris, en 1928. En 1943, à l’âge de 15 ans, il intègre l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Il a passé deux ans dans l’atelier du peintre Eugène Narbonne. L’artiste expose son premier tableau, un autoportrait, au Salon des moins de trente ans, à la Galerie des beaux-arts en 1946. Ses tableaux sont composés de personnages, d’animaux, de description de nature morte, de paysages, de figures en tout genre, de fleurs et bien d’autres. Aquarelliste, Bernard Buffet est également un illustrateur et un peintre de décors de théâtre. Il a réalisé de nombreuses œuvres qui l’ont rendu célèbre comme les peintures Bernard Buffet clown. Pour voir quelques œuvres de Bernard Buffet visitez le site https://www.estades.com/.

Une célébrité précoce

En 1947, Bernard Buffet expose L’Homme accoudé au Salon des indépendants et sa première exposition particulière a eu lieu en décembre de la même année. Son œuvre Nature morte au poulet fut acheté par l’État français pour le Musée national d’art Moderne de Paris. En 1948, il présente son tableau Le Buveur au prix de la jeune peinture, organisé à la galerie Drouant-David. Il n’a malheureusement pas remporté le prix, mais son tableau Deux Hommes dans une chambre a reçu le Prix de la critique. Après cela, Emmanuel David lui propose d’entrer dans sa galerie avec un contrat d’exclusivité. En 1952, le peintre reçoit le prix Antral et en 1955, il obtient la première place sur les dix meilleurs peintres d’après-guerre au référendum organisé par la revue Connaissance des arts. Les peintures Bernard Buffet Clown ont été tirées à des centaines de milliers d’exemplaires dans le monde.

Une chute face aux polémiques

En France, dans les années 1950, faire la couverture de Paris Match a été considéré comme inconvenant, voire vulgaire pour un peintre, notamment dans l’objectif d’y figurer pour son style de vie de dandy millionnaire que pour ses œuvres. Dès lors, aux yeux de la critique qui cantonne le peintre à ses œuvres Bernard Buffet clown et aux bouquets de charbons qu’elle lui reproche de produire en masse, le jeune artiste devient moralement suspect. La peinture figurative a connu sa fin en 1958 et Buffet va en faire les frais, considéré comme une victime d’une « censure sournoise ». Toutefois, il n’a pas arrêté de peindre pour autant et a fourni au moins une centaine de tableaux par an jusqu’à sa mort en 1999.

Qu’est ce que le “noir lumière” de Pierre Soulages ?
Gérard Garouste : un des grands représentants de la peinture française contemporaine